Négociations annuelles obligatoires (NAO) 2019 0+0=0

Consciente de l’environnement difficile dans lequel les Mediapostiers évoluent, la CFDT est déterminée à peser dans toutes les négociations pour que Mediapost investissent prioritairement dans sa 1ère richesse : SES SALARIES.

Des propositions indécentes

Pour la CFDT, le pouvoir d’achat se gagne toute l’année ! La reconnaissance de l’engagement des Mediapostiers doit maintenant être complétée par une réelle et ambitieuse politique salariale. En effet, depuis le mois de juin, l’entreprise reste fermée sur des propositions minimalistes :

Employés : attribution d’une augmentation générale de 0.3 % et attribution d’une prime exceptionnelle au mois de décembre 2019 pour les salariés ayant 12 mois d’ancienneté.

Prime exceptionnelle attribuée aux employés et agents de maîtrise

Horaire contractuel mensuel Montant brut
Jusqu’à 75,83 heures 25 €
Au-delà de 75,83 heures 45 €

Agents de maîtrises et les cadres : attribution d’une enveloppe d’augmentations individuelles de 0.3 %.

Reconduction du fonds de secours automobile sur 2020 (au taux de 0.11 %)
Attribution d’une enveloppe de 22 000 € pour les mesures Egalité Femmes/Hommes.

La CFDT ne signera pas l’accord :

Pour la deuxième année consécutive, la CFDT dit NON à l’accord NAO !
Depuis plusieurs années les augmentations salariales font l’objet de négociations à la baisse. La CFDT ne signera pas le projet d’accord proposé par la direction générale, dans le cadre de cette négociation annuelle obligatoire.
La CFDT s’oppose aux propositions minimalistes de MEDIAPOST et sa « PRIME INSIGNIFIANTE ». Les salariés de Médiapost, comme dans de nombreuses autres entreprises, participent à la richesse produite et doivent en tirer tous les fruits !
Une nouvelle fois l’implication sans réserve de l’ensemble des salariés n’est pas récompensée !

La CFDT, le syndicat de la fiche de paie

 Négociations annuelles obligatoires 2019