Loi Climat : La CFDT demande la suppression de l’expérimentation Oui-Pub

Rhône-Alpes 10 mars 2021

Ce que propose le projet de loi :

Un dispositif expérimental baptisé « Oui Pub » (pendant trois ans) visant à interdire la distribution dans les boîtes aux lettres d’imprimés publicitaires non adressés, lorsque l’autorisation de les recevoir n’est pas expressément affichée.

Ce que demande la CFDT :

– Supprimer cet article car même si la décision d’expérimentation serait laissée aux collectivités locales, les conséquences seront très défavorables pour les emplois des sociétés de distribution Mediapost (10 000 salariés) et Adrexo (20 000 salariés) et de l’ensemble de la filière en incluant les activités de conception, impression, logistique et distribution.
– En complément : plutôt que poser un principe d’interdiction, procéder à une évaluation de l’efficacité dissuasive de la nouvelle contravention créée par la loi Economie circulaire sanctionnant, depuis seulement le 1er janvier 2021, le non-respect de la mention Stop-Pub.

Pourquoi cette demande ?

La distribution des imprimés publicitaires est encore aujourd’hui un outil indispensable d’expression de la libre concurrence. Une grande partie de la population française, particulièrement dans les zones rurales et villes moyennes, est encore accoutumée à ce mode de communication.
Plus généralement, la publicité est indispensable à l’activité économique, à la diffusion des opérations promotionnelles. le risque serait d’empêcher les consommateurs de bénéficier d’une richesse de l’offre que seul permet l’exercice de la concurrence.

Si cet article est adopté, les conséquences seront très défavorables pour les emplois des distributeurs de publicités de Mediapost et d’Adrexo : Il y aurait le risque d’une fin prématurée de la distribution de prospectus dans certaines régions ou agglomérations.
Il faut savoir qu’en plus des emplois des sociétés de distribution Mediapost et Adrexo, l’ensemble de la filière en incluant les activités de conception, impression, logistique et distribution représente plus de 60 000 emplois en France.

Les projets inscrits dans une transition écologique durable ne pourront amortir, à court et moyen terme, la suppression des milliers d’emplois liée à l’expérimentation du « Oui Pub ».
La CFDT est catégoriquement opposée à l’idée d’une expérimentation du Oui-Pub dans une finalité de suppression, à terme, des prospectus publicitaires.

 Loi Climat : La CFDT demande la suppression de l’expérimentation Oui-Pub